« Si l'on jouait au jeu du cadavre exquis, histoire d'nous passer un peu notre ennui, tu écris un mot, n'importe quoi, et moi j'en écris un autre après toi »   Serge Gainsbourg

Notre quotidien

Suivez nous sur Facebook® :

17/10/2019

« On m’a présenté Jane et ça a été le choc. J’ai allumé une cigarette pour me donner une contenance. Elle m’a détesté au premier coup d’œil. Pour me défendre, je lui ai fait « le coup du mépris »... En principe, elles sont toutes dupes. Comme je prenais l’air agressif, elle m’a touché l’épaule et m’a dit : « Vous êtes timide, peut être ? » J’en suis resté stupide. »

17/10/2019

« Qu’est ce qu’on n’a pas écrit sur elle et moi... »
Parution réjouissante du jour :
❤️❤️❤️

15/10/2019
Photos de la publication de Librairie Rue De Verneuil

Attention, réception du jour...
Âmes sensibles s’abstenir...
Humains sensibles...
Spéciale dédicace à celui qui ne traite pas les cigales comme ça : Arnaud Ville.

12/10/2019

« Quoi qu’il arrive quand une personne meurt, ça leur était arrivé. Ils étaient partis devant, ils avaient montré le chemin, et à cause de ça, la mort semblait un peu plus confortable, un peu plus tranquille, un peu moins terrifiante. Parce que mes parents étaient déjà là - dans la mort -, j’ai compris que je pouvais me permettre de profiter de la lumière du soleil aussi longtemps que possible. »

12/10/2019

Je remercie chaleureusement la ville d'Annecy et les organisateurs de la fête des Alpages de choisir, année après année, le Faubourg des Balmettes pour organiser le départ du défilé.
"Veaux, vaches, cochons, couvées"… patientent sagement (plus ou moins) depuis midi que les cors lancent le départ à 14h. Si vous comptez bien, et je vous en sais capable, à raison d'une bouse, ou crotte, ou fiente, ou tout ce que vous voulez d'autre, toutes les 5 minutes, vous imaginez le tableau, enfin, j'veux dire l'odeur...
Par conséquent, année après année, je suis hyper compétente pour vous donner le nombre de mouches qui se poseraient sur moi si je ne me lavais pas pendant pfouuuu, au moins 15 jours.
A toutes fins utiles, si vous voyez ce soir, quelqu'un qui s'éloigne d'Annecy suivie d'un nuage aussi noir que la fumée qui s'échappait de Lubrizol il y a quelques semaines, ne craignez rien pour vos jardins et les retombées d'amiante, c'est juste moi et mes mouches qui rentrons chez no… moi.

10/10/2019
Photos de la publication de Librairie Rue De Verneuil

Sylvain Tesson & Vincent Munier 😍

10/10/2019
Sylvain Tesson, Vincent Munier et Jean-François Copé

À écouter, ou réécouter...
❤️

Sylvain Tesson, Vincent Munier et Jean-François Copé sont les invités de la matinale de France inter.

08/10/2019

Anecdote d’un entre midi et deux à la librairie :

Moi c’que j’aime quand ce n’est plus les vacances, c’est les aaaaaaaahhhh non mais meuf là tu vas pas l’croire rhoo la la quand j’vais dire ça à ma mère...
- Ah mais non t’es dingue, tu vas pas l’dire à ta mère, et Lucas, ah non meuf ça craiiiiiint...
- Oh non mais j’y crois pas, qu’est ce que ça veut dire « You won’t believe it ! », il m’écrit « You won’t believe it ! », rhhaaa les filles j’y crois pas, qu’est ce que ça veut dire ??? Oh non mais j’y crois pas...

Elles finissent par l’interrompre sévère, celle qui frôle l’hystérie pour une raison qu’on ignore encore, si ce n’est qu’on a bien compris que ça concerne un garçon qui ne doit pas être Lucas mais que Lucas devrait se méfier un peu du garçon en question, enfin ça c’est nous qui l’ajoutons parce que le Lucas, dans le cœur de la lycéenne de 13h54, on voit bien qu’il est a des années lumières...

On aura compris aussi que Cœur Battant est plutôt proche de sa mère puisque c’est à elle avant ses copines, avant son auditoire (moi aussi du coup, j’en fais partie), qu’elle pense à raconter qu’on n’sait qui lui a dit un truc incroyable après lui avoir écrit cette phrase totalement incompréhensible « you won’t believe it ! » !!
On comprend du même coup que ses cours d’anglais sont un peu le cadet de ses soucis puisque You won’t believe it, même moi je sais et Dieu sait (et surtout mes proches) (je vous entends d’ici c’est bon... 😤) si je suis nulle en anglais...

Et alors finalement elle lâche le morceau, il va venir à Annecy alors que c’est impossible puisqu’il habite en Espagne, à Madrid, alors pourquoi donc il viendrait à Annecy à part pour elle...
- Aaaaaaaaaahhhh mais j’le crois pas il vieeeeeennt c’est diiiiiingue il vient me voir le 27 !!!
- Le 27 quoi ??, lui demandent ses copines...
- Le 27 avril...

Soit dans 202 jours.
202 jours...
Ils ont échangé 3 conversations alors qu’ils étaient en vacances au même endroit cet été en Sardaigne.
Ils ont encombré les réseaux sociaux 48 fois depuis leur retour chacun chez soi jusqu’à aujourd’hui.
Et il lui dit tu vas pas l’croire je viens dans 202 jours. Et elle, qu’est ce qu’elle fait ? Elle le croit...

Moi c’que j’aimerai toujours avec les filles, c’est leur foi en l’avenir.
Me faites jamais croire que c’est pour elles qu’on a inventé le conditionnel ; leur vie ne se conjugue qu’au futur 😍 (Simple, le futur.)

06/10/2019
Photos de la publication de Librairie Rue De Verneuil

A l’ombre des jeunes figues en fleurs...

05/10/2019

Anecdote d’un matin à la librairie :
Lorsque je vois le bonheur des enfants en bottes de pluie et la jubilation des mêmes en basketsquiprennentleau à patauger dans la flaque devant la librairie pendant que les parents flânent, je me dis que pour Noël, si vous cherchez un cadeau qui ravira petits et c’est vrai, un peu moins les parents (j’en ai entendus hurler à la mort à la vue des dégâts sur les chaussettes les pantalons le pull et même le visage si si si... naaaaanmaist’asvucommetuesmouilléééé 😱😱😱, pensez à la flaque.
La flaque, je vous l’assure, c’est THE cadeau.

Sinon j’ai aussi des livres.
Si vous voulez je peux même avoir des livres de flaques. Je vais chercher de ce pas. Mais la flaque, juré, c’est top.